89
Illegal Dances of New York City - Patrick Mullins - art&fiction Patrick Mullins, Christian Pellet
Illegal Dances of New York City 240 X 178 mm, 95 ill., 320 pages, édition limitée à 90 exemplaires numérotés
Contributions de Jack Noordhoorn, Dominic Fox, Saint Nick J. Land
Pacific 2011
978-2-940377-43-5
CHF épuisé / € épuisé

Commander

Ne vous fiez pas aux apparences!

Ces «danses illégales» autour du grand totem anéanti voici 10 ans seraient en fait œuvre de fiction. Les espaces évoqués dans la ville blessée ont-ils bien été visités? Et qui sont vraiment ces visiteurs? Dans leurs dialogues intempestifs, est-ce leur véritable parole ou de simples divagations de bloggers? New York City est pourtant ici un lieu bien réel, qui habite l’auteur depuis plus de 40 ans. Comment l’homme y tient sa place, à travers quel souffle il parvient encore à y respirer, à y survivre, et surtout cette musique qui s’en échappe, voilà quelques énigmes de ce livre considérable.

Looking for Crawlspace ?

Heidegger à Broadway; Garbo de série B. Et la grande confiserie rêvée du New York City Ballet. Les fantômes à Manhattan de Balanchine et de Johnny Stompanato, de Crébillon fils et de Deleuze. Des amis disparus aussi: l’enfant de chœur suicidé ou l’amant regretté; la vieille voisine que l’on a soignée, décédée dans un lointain home médicalisé, et dont les cendres ont été retournées en simple courrier postal par des héritiers à l’autre bout du pays, peu portés sur la pompe. Et le jeune homme d'Avon, jamais vraiment identifié, se trouve souvent dans les parages, muse de ces danses illégales comme Suzanne Farrell l'était de Balanchine.

La géographie urbaine racontée dans cet ouvrage, notamment par les pastels de Jack Noordhoorn, est absolument inédite. Qui pense encore aujourd’hui à propos de New York, dans la fureur et la cendre, aux paisibles jardins de la Cathédrale Saint-Jean-le-Divin aux portes de Harlem?  A la cascade dans le Parc Morningside et au Square Jackson? Aux plages disparues de Fort Tilden et de Rockaway aux confins de Brooklyn? Ou – downtown – à l’insoupçonnée Chapelle du Séminaire Théologique Général, à quelques pas de l’Avenue des Amériques?

Après Deep Tropical Cine-musique en 1999 et Day of Cine-musique en 2005, deux premiers opus illustrés par Christian Pellet, d’un format modeste mais déjà copieux dans leur ambition poétique, voici l’imposant troisième et dernier volet de la trilogie new-yorkaise de l’écrivain et musicien américain Patrick Mullins. Son regard s’est volontairement éloigné de la matière cinématographique et de l’univers hollywoodien pour installer sa ciné-musique dans le contexte plus concret et plus substantiel de la danse et du théâtre.

L’auteur a dédié Illegal Dances of New York City à la mémoire de Martha Graham.

PRESSE: Article de Dominic Fox à propos du livre.

Voir l'Edition de tête

Clip «Looking for Crawlspace»

Blog consacré au livre: http://illegaldancesofnewyorkcity.blogspot.com/