154
Barbara Polla
Vingt-cinq os plus l'astragale 17 x 11 cm
120 pages
ShushLarry 2016
978-2-940377-95-4
CHF 17.80 / € 14

Commander

Drôle de pratique que l'écriture. Y surgissent des fantômes: l'amour que l'on ne peut vivre, la beauté que l'on ne sait dire, la mort des hommes, les rêves noirs et les yeux bleus. Et des parfums, des phrases lues ou entendues, des sonorités, sensations et odeurs.
Vingt-cinq os plus l'astragale, c'est le compte des os du pied et des lettres de l'alphabet qui s'égrènent dans l'écriture au fil des heures, au fil des nuits, des mots à notre oreille. Entre récit, roman et journal intime, ce texte nous parle peut-être de l'essentiel: la nécessité de perdre pied. Et la musique, qui transforme le chagrin en joie.

Ce livre est publié avec le soutien de la Fondation art-en-jeu.ch et de la Ville de Genève.

------------------------
REVUE DE PRESSE
------------------------

DE L'ART HELVÉTIQUE CONTEMPORAIN, 28/03/2016
«Archives du corps: Barbara Polla», par Jean-Paul Gavard-Perret
Lire l'article ici

FRANCISRICHARD.NET, 21/04/2016
«Vingt-cinq os plus l'astragale, de Barbara Polla», par Francis Richard
Lire l'article ici

PANDESMUSES.COM, 01/07/2016
«Barbara Polla, Vingt-cinq os plus l'astragale aux éditions art&fiction, 2016», par Le pan poétique des muses
Lire l'article ici

PANDESMUSES.COM, 12/07/2016
«De l'épître à l'ontologie du bleu ou «perdre pied» et «Drôle de pratique que l'écriture» dans Vingt-cinq os plus l'astragale de Barbara Polla», par Dina Sahyouni

Lire l'article ici